Destination

Dans le cadre de notre voyage exploratoire au Portugal, Noémi et moi avons décidé d’explorer la scène brassicole locale, toute jeune, afin de tenter d’étancher notre soif qui ne savait être comblée par des vins de Porto ou autre Vino Verde.

Après une semaine dans l’Algarve - région sud du Portugal - à faire du vélo et à boire de la Super Bock, faute d’alternative artisanale, nous voilà rendus dans la célèbre ville de Porto. RateBeer nous apprenant l’existence de quelques microbrasseries, nous nous orientèrent vers celle figurant « au top » de la liste. C’est à dire la Cerveja Artesanal Levare Puro Malte.

Visite des lieux

Avec un peu d’aide de Google Maps, l’emplacement fut très facile à trouver. Elle est située près de la célèbre place de la bataille (Praça batalha), un peu en retrait de l’église de Santo Ildefonso.

Une grande terrasse est située dans une cour intérieure, entre la porte principale et l’entrée du bâtiment. Nous avons toutefois dû trouver refuge à l’intérieur, forcé par les éléments se déchaînant.

Dès l’arrivée nous constatons les différentes cuves. Certaines étant installées directement au-dessus du bar directement à l’accueil. Les cuves sont étonnamment bien intégrées dans le décor, permettant aux néophytes tout comme aux initiés d’apprécier les installations fort récentes.

L’emplacement n’est ouvert au public que depuis un an. Nous n’avons pu constater la popularité de la microbrasserie puisque nous avons soupé relativement tôt, nous étions un dimanche soir et la température était mauvaise. En effet, tous ces éléments peuvent influencer l’achalandage de n’importe quel établissement. Qui plus est, les portugais mangent et sortent relativement tard par rapport aux habitudes nord américaines traditionnelles. On entend souvent ici que les repas débutent vers 22 heures et le « nightlife » bien plus tard.

Nous pouvons visiter les installations situées en arrière du bar principal et la mezzanine nous offre également un excellent point de vue « d’en haut ».

Les lieux sont fort agréables, configurés en plusieurs sections pour accommoder différents besoins, tels que groupes privés, diffusion d’événements sportifs, rencontre en tête à tête, etc...

Bières dégustées

Nous avons pu déguster les six différents brassins qui étaient offerts lors de notre visite. Cinq sont présents en permanence, tandis que le dernier variera avec les mois.

Voici les brassins permanents:

  • Lager
  • Witbier
  • American IPA
  • Belgium Triple
  • Porter

Le brassin en rotation était quant à lui une Session IPA.

La palette de dégustation s’est montrée généreuse sans être dispendieuse. Règle générale le brasseur a bien su respecter les différents styles, sans grandes surprises lors de la dégustation. On pourrait d’ailleurs espérer un peu plus de créativité lors de prochaines visites.

Coup de coeur pour le Session IPA qui nous a bien désaltérés. Les houblons bien présents ne laissaient que peu d’amertume. La witbier a également été très appréciée, les arômes de banane traditionnels y étant retrouvés nous ont égayés.

Opinion générale

Microbrasserie fort sympathique dont la cuisine créative nous a impressionnés. Les légumes tempura ont tellement dépassé nos attentes que nous les avons commandés une seconde fois. Nous avons toutefois constaté certaines différences dans la présentation entre la première et deuxième assiette. L’assemblage en cuisine serait donc à revoir, afin de fournir une expérience constante aux clients.

Le rissoto à la betterave était très agréable au goût, mais le choix de légumes l’accompagnant aurait pu être plus éclatant. Broccolis vapeurs et champignons ne sortent pas particulièrement des sentiers battus.

Le dessert choisi, caramel fondant et crème glacée, a failli quant à lui déclencher un conflit tellement nous l’avons aimé. Un gros plus pour la crème glacée à la bière.

On y retourne? Dans un an quand la cuisine aura gagné en expérience et que le brasseur aura développé sa créativité - si nous sommes de retour en ville.