Suivant notre arrivée à Lisbonne, et compte tenu de notre soif, nous avons procédé à une charmante visite à la microbrasserie « Duque Brewpub ». Microbrasserie, dit-on? On pourrait plutôt parler de nanobrasserie ici. Ne possédant qu’une capacité de brassage totale de 750 litres, les brasseurs doivent effectuer une rotation très fréquente des différentes bières qu’ils veulent offrir.

À l’image de leur capacité de production, le nombre de place assises est particulièrement limité. On en comptait ainsi près de 25. Une terrasse est aussi disponible par beau temps, ou pour les plus courageux par mauvais temps.

La place étant particulièrement populaire hier soir, les serveurs nous ont fait partager une banquette avec un autre couple.

Par chance, des fûts en provenance d’autres microbrasseries portugaises sont offerts pour un total d’une belle douzaine de lignes. Une large carte de bières en bouteille existe aussi.

Le prix de la palette de dégustation était un peu un plus élevé que ce que nous avons précédemment payé. Comptez 10€ pour 5 petites dégustations. La Pale Ale brassée sur place était particulièrement rafraîchissante, des houblons laissant une superbe fraîcheur en bouche.

La Porter (8a Colina) a été bien appréciée, son arôme et son goût très présent de café marquant bien des points auprès de ma douce. Les autres bières choisies ne nous ont pas particulièrement impressionnés. La DIPA de Letra (collabo Collossus et Lumber Jane) ayant un goût prononcé d’aneth ne correspondait pas du tout aux attentes.

Quelques snacks élaborés étaient au menu, bien accueillis après une journée de transport. Nous avons sélectionné l’assiette de fromages locaux accompagnée d’un peu de pain. Fait à noter, contrairement à tous les endroits visités au Portugal, un cruchon d’eau était mis à disposition de tous. Ceux qui ont déjà voyagé en Europe savent qu’en général il faut payer pour l’eau.

On y retourne ? La semaine prochaine!