Il y a à peine un peu moins d'un an, vers la fin de décembre dernier, Boréale sortait une Épisode qui allait faire fureur en 2017 : la IPA du Nord-Est. Maintenant, avec cette Épisode sortie récemment, la Double Descente, ils récidivent avec une Double NEIPA. Une double IPA d'inspiration nouvelle d'Angleterre d'Inde. Une double américaine du nord anglais, ou une double anglaise de nouvelle-terre américaine. Une double américaine de nouvelle Angleterre indienne. Une américaine de Nouvelle-Angleterre d'inspiration Indienne d'inspiration anglaise anglaise.

Jo Rondeau qui sert une pinte de Double Descente au King Hall.
Jo Rondo qui sert une pinte de Double Descente au King Hall.

En dégustation, elle se retrouve très fruitée et en arômes c'est tropical, avec la papaye, l'ananas et la pêche. Même si au premier abord elle semble plus alcoolisée, par la suite cet aspect disparaît complètement pour laisser la place aux fruits. Ça sent frais.

On sent l'inspiration de la IPA du Nord Est. C'est un profil très semblable qui s'en dégage. Ce n'est pas un défaut, pourquoi pas s'inspirer de quelque chose qui fonctionne bien ? Ça laisse moins de place à la surprise, mais d'un autre côté, on se sent rassuré par cette approche. Tant qu'à surfer sur la vague, aussi bien en profiter et il n'y a rien de mal à ce sujet.

Côté buvabilité c'est moindre que son petit frère, mais avec le temps ça rentre bien. Elle a également un bonne texture soyeuse.

Elle est disponible dans certains bars, mais également directement chez Brasseurs du Nord à Blainville. Cette dernière a ouvert une boutique qui permet de s'en procurer en cruchon. D'autres bières sont également disponibles sur place.

Apparence Arômes Goût Texture Note globale
4.5/5 3.75/5 4/5 4.25/5 85 %